07/03/2019

Voici les quelques autres espèces d’oiseaux que vous pourrez apercevoir à Bromont.

Peut-être les avez-vous déjà croisées?

Sillonner les sentiers pédestres est un sport prisé par les résidents et les visiteurs de la ville de Bromont. Tout au long des parcours offerts, il est possible d’observer une sélection d’oiseaux qui varie avec les saisons. Lorsque l’on s’aventure sur la montagne de Bromont, on peut apprécier la forêt tout en prenant le temps de s’arrêter pour tendre l’oreille. Écouter des chants d’oiseaux nous fait du bien.

Il y a bientôt un an, l’équipe Arborescence a délicatement installé 100 nichoirs sur des arbres du mont Bromont aux abords de la piste Kamloops afin d’illustrer sa philosophie écoresponsable. Elle a aussi favorisé la distribution de  nourriture pour les mésanges à tête noire et les troglodytes familiers afin d’attirer ces espèces sur la montagne.

Outre les mésanges à tête noire et les troglodytes familiers, voici les quelques autres espèces d’oiseaux que vous pourrez apercevoir lors d’une promenade à Bromont. Peut-être les avez-vous déjà croisées?

  • Le Pic à tête rouge : il est considéré comme vulnérable au Québec et menacé au Canada.
  • Le Hibou des marais : une espèce passablement rare en région. Est de passage dans les champs et les endroits humides.
  • La Paruline à ailes dorées : cette espèce affectionne particulièrement les parcelles de terrain en régénération et les habitats bordant les zones inondées tels les étangs à castors. Considérée comme vulnérable et en déclin au Québec.
  • Le Grèbe esclavon : en migration, s’observe un peu partout dans l’Estrie et plus souvent à l’automne. Il est considéré comme nicheur vulnérable au Québec.
  • La Guifette noire : niche parfois au lac Boivin et s’observe en été à l’île du Marais, à Bromont, à Magog et près des lacs Aylmer et Weedon. Elle arrive au début de mai et quitte au début de septembre.

En savoir plus

Vous pourriez également être intéressé par :

Vous pourriez également être intéressé par :

La phase 2 est officiellement lancée!

Le weekend dernier, plusieurs personnes étaient présentes au lancement de la phase 2 du projet.

Pour chaque arbre déboisé, un arbre sera replanté !

Tout y a été réfléchi afin de ne pas bouleverser l’écosystème environnant.

Les 8 petites joies de se condo-réfugier

Arborescence vous invite à découvrirez les 8 petites joies de se condo-réfugier.